Please wait...

Hyperion Records

Click cover art to view larger version
Track(s) taken from CDH55011
Recording details: October 1991
Rosslyn Hill Unitarian Chapel, Hampstead, London, United Kingdom
Produced by Arthur Johnson
Engineered by Antony Howell
Release date: April 1993
Total duration: 33 minutes 55 seconds

Zwölf Gedichte von Justinus Kerner, Op 35
composer
20-25 November & 6-29 December 1840
author of text

Other recordings available for download
Simon Keenlyside (baritone), Graham Johnson (piano)
Introduction  FrançaisDeutsch
Dès le début de cette œuvre extraordinaire, nous sommes plongés dans le monde d’un poète sans nul autre pareil dans la littérature allemande—profondément humain, excentrique, névrosé, médecin et guérisseur, un visionnaire considéré comme fou par nombre de ses contemporains, mais quelqu’un qui était une immense personnalité et qui se moquait de ce que les autres pouvaient penser de lui. Schumann était d’habitude attiré par la poésie des poètes du nord de l’Allemagne—sur le plan des Souabes, il ignore Hölderlin et ne s’intéresse à Mörike et à Uhland que vers la fin de sa carrière—mais il fait une exception pour Kerner comme pour une âme sœur. Kerner a compté parmi les premiers Verts: il croyait dans le pouvoir curatif de la nature qu’il préférait aux manières sophistiquées de l’humanité arrogante. C’est en outre l’un des premiers psychiatres à avoir cru que l’affliction mentale pouvait se guérir par la compréhension, l’amour et la bonté (sa propre demeure était ouverte pour abriter des gens qui, sinon, auraient été consignés à l’asile) et il préfigure Carl Jung dans son mélange entre médecine et mysticisme. Ce recueil comporte des paroles narratives (Stirb’, Lieb’ und Freud’!) et aussi des lieder tout simples qui célèbrent la marche en plein air, mais un portrait fascinant de Kerner émerge qui le montre comme un bon père de famille très heureux (Lust der Sturmnacht), un guérisseur de la nature (Erstes Grün), l’un des premiers interprètes des rêves (Stille Tränen), un fervent adepte des séances de spiritisme et du surnaturel (Auf das Trinkglas) et, dans les deux derniers lieder du cycle, un prophète des dégâts causés à la santé et au bonheur par l’industrialisation massive qui gagne du terrain.

extrait des notes rédigées par Graham Johnson © 2010
Français: Marie-Stella Pâris


Other albums featuring this work
'Schumann: The Complete Songs' (CDS44441/50)
Schumann: The Complete Songs
MP3 £35.00FLAC £35.00ALAC £35.00Buy by post £38.50 CDS44441/50  10CDs Boxed set (at a special price)  
'Schumann: The Complete Songs, Vol. 2 – Simon Keenlyside' (CDJ33102)
Schumann: The Complete Songs, Vol. 2 – Simon Keenlyside
'My Garden' (CDA66937)
My Garden

Show: MP3 FLAC ALAC
   English   Français   Deutsch